C'est vous qui le dites - Trop de tout...et de n'importe quoi...  

   


   
Recherche rapide

Trop de tout...et de n'importe quoi...

Dans nos assiettes

Nos habitudes alimentaires ont bien changé et trop changé sans avoir pris le temps de laisser à notre organisme le loisir de s'y habituer. En moins d'un siècle, nous sommes passés d'une alimentation riche en céréales et légumineuses à une alimentation carnée, sucrée et grasse.
Les céréales complètes ont été remplacées par des céréales raffinées, les plats tout prêts sont devenus notre quotidien.


 

  • Jadis, la viande était un mets réservé aux grandes occasions, aujourd'hui, elle est devenue accessible à tous.
     
  • L'agriculture intensive s'est développée et par la même a dénaturé la structure naturelle de tout aliment.
  • Les mets sucrés et les adjonctions de toutes sortes d'exhausteurs flattent notre palais, ce qui compte :  la vue et la saveur.
  • Le manque de temps incite à l'achat de plats préparés.
  • La publicité provoque les envies du consommateur à coup de slogans alléchants pour acheter tel ou tel produit afin de lui vendre tout et n'importe quoi sans se soucier des conséquences sur la santé.

Hippocrate disait déjà : "l'excès de nourriture est la cause de toutes les maladies".

Se faire plaisir, n'est pas un crime en soi, mais il faut reconnaitre que l'on devrait rester dans la limite du raisonnable, de l'exceptionnel pour pouvoir en tirer toute la quintessence.

L'excès de matières grasses constitue la cause majeure de l'obésité, des maladies cardio-vasculaires, d'hypertension, de diabète, de maladies du foie.

L'excès de sucres raffinés (en particulier) est l'un des fléaux majeurs de notre mal être.
Notre organisme a effectivement besoin de sucres, mais des sucres assimilables lentement et non directement comme la plupart des sucres du commerce actuel que l'on trouve dans de nombreux aliments et boissons.
Presque toutes les recettes de desserts  préconisent des quantités importantes de sucre blanc.
Le goût du sucre est de plus en plus accentué.
Les cellules cancéreuses sont avides de sucre...

L'excès de protéines animales : la viande contient des purines qui se transforment en acide urique dans notre organisme, cela favorise les calculs et par le biais des graisses, des problèmes cardio vasculaires.

L'excès de conserves et d'aliments raffinés qui sont des aliments dénaturés. Ils ont perdu une grande quantité de leurs nutriments et bien souvent sont truffés d'additifs dont nous ne connaissons pas les conséquences sur la santé à long terme.

L'abus de fritures, qui permet de rendre les aliments insipides bien plus gourmands, présente de nombreux inconvénients.
Le chauffage de l'huile à trop haute température provoque la formation d'acroléine, produit toxique.

La cuisson excessive des aliments réduit considérablement l'apport de vitamines.
Les légumes cuits dans l'eau perdent jusqu'à 50% des sels minéraux et vitamines qu'ils contiennent. Et bien souvent on jette cette eau.

Force est de constater que notre alimentation est "vide" de tout nutriment.
En fait, notre alimentation est constituée d'aliments qui ne contiennent plus du tout ou très peu d'éléments protecteurs pour notre organisme (protéines, vitamines, sels minéraux).

J'ai lu quelque part qu'une expérimentation avait eu lieu sur des animaux, pour démontrer les conséquences de déséquilibres alimentaires minimes ou de doses infinitésimales de polluants peuvent n'apparaître qu'au bout de deux, trois ou même quatre générations... Ca fait quand même froid dans le dos de savoir que nous "préparons" les maladies de nos progénitures.

Le nombre grandissant de maladies dites de société fait que je me pose beaucoup de questions et que je cherche à comprendre pourquoi notre état de santé se dégrade à vitesse grand V...
C'est la raison pour laquelle je pense que notre alimentation doit tenir une place de choix dans notre quotidien et que j'ai décidé de cuisiner autrement avec des ingrédients de qualité biologique et le moins dénaturés possibles.

La santé est mon meilleur capital et c'est dès aujourd'hui que je souhaite le faire fructifier !

Pilar

 

Ecole de cuisine Végétarienne Cuisine sans gluten et sans caséine - Cuisiner Autrement
Accueil | Plan du site | Flux RSS | FAQ | Catalogue PDF | Newsletter
Mentions légales | Confidentialité & Sécurité | CGV | Expédition & retours | Contactez-nous 

© Cuisiner Autrement -  Création My-Eboutique