LES NEWS - Masterchef  

   


   
Recherche rapide

Masterchef

Mon droit de réponse

"Je voulais vraiment vous féliciter personnellement pour votre parcours dans le challenge télévisé "Masterchef". J'ai vraiment été de tout coeur avec vous à chaque instant, votre manière de "vivre" la nourriture m'a particulièrement touché, votre relation avec les autres êtres vivants terriens étant plus qu'avant gardiste, ce n'est pas qu'une mode ou une simple opinion personnelle; elle est la source même de toute forme d'amour, de respect de soi-même et des autres, de sagesse et d'intelligence. Nous, êtres humains, commençons à comprendre. Nos enfants comprendront à coup sûr je l'espère. Merci beaucoup pour le message que vous voulez faire passer. Avez-vous un site internet, une page facebook pour nous faire partager vos expériences? Merci d'avance. Samuel K."

Je remercie du fond du coeur Samuel, d'avoir pris la peine de m'envoyer ce magnifique courrier, car il le dit "mon message est passé" et c'est la seule raison qui m'a poussée à participer à Masterchef. J'en profite également pour dire merci à toutes celles et ceux qui m'ont envoyé des messages d'encouragements et de jolies pensées.

Voilà ce que j'ai envie de retenir de mon aventure sur Masterchef. Ce sont aussi les sourires des enfants qui viennent me poser des questions les yeux remplis d'étoiles, ce sont les bons moments passés sur le plateau et dans les épreuves avec mes camarades d'infortune, ce sont les questions que me posent les gens que je croise dans la rue à propos de mon alimentation. C'est, cette aventure humaine avant tout que j'ai vécue.

Je n'ai pas été sélectionnée dans les 20 finalistes, et c'est tant mieux, car, effectivement, comme le disent si bien les nombreux détracteurs sur le net, ma place n'était pas dans le top 20 de la gastronomie française telle qu'elle est définie de nos jours, je le reconnais.

Mais... j'y étais quand même et c'est là l'essentiel, n'en déplaise à certains. Cela m'a donné l'occasion d'y représenter une minorité grandissante de personnes, qui comme moi, se nourrissent tous les jours mais en se posant des questions sur notre devenir.

Je tiens toutefois à remettre les choses à leur place, et à dire haut et fort que je ne suis pas végétalienne comme cela a été dit dans l'émission.
Si je ne pouvais pas goûter le velouté de potimarron lors de l'épreuve du marché, c'est parce que tout simplement je suis intolérante aux produits laitiers et que je ne souhaitais pas me rendre malade.
J'ai déjà mangé de la viande et nombre de produits animaux (n'oublions pas que je suis dans une région où elle règne en maître), mais par obligation et surtout par IGNORANCE, parce qu'on m'a toujours appris que c'était indispensable pour ma santé !!!
J'ai, depuis, révisé ma copie, je me suis rendue compte qu'il ne fallait pas croire tout ce que l'on nous impose. Et que notre corps, fabuleuse invention, sait bien mieux que quiconque, ce qui est bon pour nous !

Alors, à toutes celles et ceux qui ont perdu du temps à déblatérer sur mon compte, et somme toute à qui je n'ai pas envie de plaire car nous avons la chance d'être libres de nos vies, je dis merci de m'avoir permis de constater que mon passage dans Masterchef vous a interpellé et fait réagir. Cela me donne encore plus de force pour continuer à divulguer mes convictions et me battre pour aller encore plus loin ! Il y aura peut être un jour une émission qui sera consacrée à la "gastronomie saine" et je m'y inscrirais avec grand plaisir. Cette forme de concept existe déjà ailleurs, là où les esprits sont moins étriqués ! L'espoir n'est-il pas ce qui fait avancer ?

Manger autrement, ça s'apprend, ça se ressent, ça rend plus fort et c'est ce qui nous maintient en pleine forme. Notre alimentation n'est pas simplement la nourriture du ventre, mais aussi celle de l'esprit.

Il ne me reste plus qu'à "trinquer" avec ceux qui ont bu le champagne lors de mon départ et leur dire "à votre bonne santé" en leur rappelant que je ne me sens pas "grillée" du tout, l'aventure de ma vie ne s'arrête pas à une simple grillade, il me reste encore de la fraîcheur que je préfère cuisiner à la vapeur douce, cela me correspond mieux ;o)

 

Ecole de cuisine Végétarienne Cuisine sans gluten et sans caséine - Cuisiner Autrement
Accueil | Plan du site | Flux RSS | FAQ | Catalogue PDF | Newsletter
Mentions légales | Confidentialité & Sécurité | CGV | Expédition & retours | Contactez-nous 

© Cuisiner Autrement -  Création My-Eboutique