Une vie plus saine - Vie pratique - Le chlorure de magnésium  

   


   
Recherche rapide

Le chlorure de magnésium

Les conseils de Didier le Bail, naturopathe

 

C'est au cours de la première guerre mondiale que ce produit a commencé à être utilisé sous l'impulsion du Pr Delbet.

 

 

Ses indications sont nombreuses : troubles infectieux (angine, bronchite, gastro-entérite, otite, rhume de cerveau, sinusite, syndrome grippaux...), problèmes neuromusculaires et neuropsychiques (crampes, contractures, raideurs musculaires, tremblements, spasmophilie, baisse de concentration, surmenage intellectuel...), problèmes de peau (abcès, panaris, prurit, blessures et brûlures mineures...), troubles digestifs (sécrétion biliaire insuffisante, spasmes digestifs, météorisme, constipation...).


Le chlorure de magnésium est vendu en pharmacie, en sachets de 20 g ou en magasin bio sous l'appelation "Nigari" que l'on dilue dans une bouteille d'eau peu minéralisée (eau de source, Mont Roucous, Volvic…).

En entretien, ce chlorure de magnésium dilué se consomme à raison d’½  à 2 verres par jour.
En traitement d'attaque (contre des infections en tous genres), la dose peut passer à 4 à 6 verres par jour.

Le goût de ce breuvage n'est pas fameux (grimace garantie !).
Certains « trucs », comme boire "cul sec" ou ajouter quelques gouttes de jus de citron, permettent de surmonter l’épreuve plus facilement.


Le chlorure de magnésium que l'on trouve en pharmacie est du sel chimique pur.

Pour ceux qui refusent à priori tout produit « chimique », il existe une alternative naturelle : le NIGARI.
Au Japon, « nigari » est le nom traditionnel donné au chlorure de magnésium naturel.
On s'en sert comme coagulant lors de la préparation du tofu.
Contrairement à ce que certains pourraient croire, le nigari n'est pas une algue, mais du chlorure de magnésium à 95 % extrait d'eau de mer.
Seule la société Celnat en distribue en France, sous forme de paillettes.

Le nigari se prépare en dissolvant 1 cuillerée à soupe rase de paillettes dans une bouteille d'eau. Le goût du nigari est un peu plus « doux » que celui du chlorure de magnésium chimique.

 

Didier Le Bail, naturopathe
dlb-sante@dbmail.com

 

Ecole de cuisine Végétarienne Cuisine sans gluten et sans caséine - Cuisiner Autrement
Accueil | Plan du site | Flux RSS | FAQ | Catalogue PDF | Newsletter
Mentions légales | Confidentialité & Sécurité | CGV | Expédition & retours | Contactez-nous 

© Cuisiner Autrement -  Création My-Eboutique